Soldes de grandes marques! Épargnez jusqu'à 40 % sur certains articles. Magasinez >
Sears.ca>Centre De Ressource>Guides Achat>Bijoux> Guide d'achat des diamants

Guide d'achat des diamants

Avec leur éclat et leur beauté inaltérables, les diamants sont un cadeau idéal pour un ami, un proche – ou
vous-même.

 

L'achat de diamants peut sembler intimidant, mais avec les bons renseignements en mains, l'opération se révèle simple et emballante. Une connaissance élémentaire des diamants étant nécessaire avant de se mettre à la recherche d’une pierre, nous vous proposons le présent guide pour vous orienter. Vous y découvrirez les quatre principaux critères selon lesquels les bijoutiers classent des diamants, ainsi que les différentes formes courantes.

Voyez les diamants

Les quatre critères de classement des diamants

Qu’est-ce qu’un diamant? Le diamant est un cristal composé entièrement d’atomes de carbone organisé en un système cristallin cubique. Il provient du plus profond de la croûte terrestre, où il se forme sous l’effet de la pression immense qui y règne. En raison de ses propriétés inégalées en matière de dureté et de dispersion de la lumière, le diamant trouve de multiples applications dans l’industrie, en plus de la joaillerie. Pour évaluer les diamants, des experts et des acheteurs prennent en considération quatre caractéristiques fondamentales : taille, couleur, pureté et poids en carats.

Taille

La taille est largement considérée comme la caractéristique la plus importante d’un diamant. Elle joue un rôle considérable dans ses qualités esthétiques. On confond souvent la taille avec la forme. Contrairement à la forme, la taille est l’évaluation de la précision et de la qualité de la coupe elle-même du diamant, et non de la forme générale qui en résulte.

La taille a pour but de créer des facettes sur le diamant pour mieux réfléchir la lumière. Une facette est une surface plate polie du diamant, qui contribue à sa beauté, son éclat (ou brillance) et son feu (lumière colorée réfléchie). La taille du diamant détermine le nombre de facettes qu’il comporte.

La taille détermine également les proportions du diamant, notamment sa profondeur et sa largeur, ainsi que l’uniformité de ses facettes – autant de caractéristiques qui conditionnent son scintillement, sa brillance, sa durabilité et autres qualités.

La qualité de la taille est essentielle à la beauté du diamant. Un diamant mal taillé n’interagit pas avec la lumière comme il le devrait et n’offre pas le rendu scintillant d’un diamant bien taillé. Voici les catégories de taille :

Idéale

Reflète pratiquement toute la lumière qui pénètre dans le diamant. Une taille exquise, rare.

Très bonne

Reflète presque autant de lumière que la taille idéale, mais à un prix inférieur.

Bonne

Reflète la plus grande partie de la lumière qui pénètre la pierre. Considérablement moins chère qu’une très bonne taille.

Assez bonne

Un diamant de qualité, mais moins brillant que le diamant à bonne taille.

Mauvaise

Diamants qui sont généralement trop allongés et trop étroits, ou inversement trop plats et trop larges, ce qui leur fait perdre la plus grande partie de la lumière par les côtés ou par le bas.

Couleur

Cette caractéristique se rapporte à la présence ou à l’absence de couleur dans les diamants blancs (c’est-à-dire transparents). En raison de son processus de formation, le diamant est très, très rarement dépourvu de toute couleur. Par conséquent, plus le diamant est blanc, plus il a de valeur. Selon l’échelle de couleur du Gemological Institute of America (GIA), D est l’indice de couleur le plus élevé possible, attribué aux diamants blancs parfaitement incolores, et Z est l’indice le plus bas, attribué aux diamants qui présentent une teinte jaunâtre.

Les diamants existent également en une variété d’autres couleurs, dont le rouge, le vert et le jaune éclatant, ou « canari ». Ces diamants se voient attribuer l’indice Z+ et sont considérés comme des pierres « de fantaisie ». Les diamants à couleur bien définie se vendent beaucoup plus chers au carat que les diamants blancs. Les diamants noirs et bleus sont très convoités depuis quelques années.

Pureté

La pureté est la mesure du nombre et de la taille des infimes imperfections présentes dans presque tous les diamants. Une grande partie de ces imperfections étant microscopiques, elles n’ont pas réellement d’effet sur l’apparence du diamant.

Il est très courant que les diamants se soient formés avec de légères imperfections. C’est ce qu’on appelle les inclusions, qui peuvent prendre de multiples formes, dont de petits points blancs, des taches sombres ou des plumes minuscules. Moins le diamant a d’inclusions, plus il coûte cher. Le classement de pureté est déterminé par le nombre, la taille, le type et la position des inclusions.

Chaque diamant est unique et aucun n’est parfait à un rapport de grossissement de 10x (la norme de l’industrie). L’échelle suivante du GIA est fondée sur la taille, la nature, la position, la couleur et le nombre d’inclusions visibles à un grossissement de 10x.

F (Pur)

Absence d’inclusions internes ou externes.

IF (Intérieurement pur)

Absence d’inclusions internes et présence de légères inclusions externes.

VVS1-VVS2 (Très très petites inclusions)

Le diamant présente de minuscules inclusions très difficiles à détecter à un grossissement de 10x, même par un évaluateur expérimenté.

VS1-VS2 (Très petites inclusions)

Le diamant présente de très petites inclusions invisibles à l’œil nu et perceptibles avec difficulté uniquement à partir d’un grossissement de 10x.

SI1-SI2 (Petites inclusions)

Les inclusions sont visibles à l’œil nu, mais faciles à détecter pour un évaluateur expérimenté à un grossissement de 10x.

I1-I3 (Inclusions)

Les inclusions sont visibles à l’œil nu et compromettent la brillance.

Poids

L’unité de mesure du poids de toute pierre précieuse, y compris les diamants, est le carat. Un carat vaut 0,2 grammes (environ le poids d’un trombone) et se subdivise en 100 points. Par conséquent, un diamant de 50 points pèse 0,50, ou ½, carat. Il faut s’attendre à payer beaucoup plus cher pour les pierres de plus d’un carat. Il est important de ne pas confondre le carat des pierres précieuses avec le carat de l’or (abréviation « k » comme dans « 14k »), qui est une mesure du degré de pureté de l’or.

L’abréviation du carat-poids est « ct » pour une seule pierre. L’abréviation « tw » se rapporte au poids total de tous les diamants que comporte le bijou.

Les grands diamants sont assez rares et plus en demande que les petits diamants de qualité comparable. Par conséquent, une bague à solitaire d’un carat (« solitaire » signifie simplement qu’un seul diamant est monté sur l’anneau) coûte presque deux fois plus cher qu’une bague comportant plusieurs diamants plus petits totalisant un carat ou plus.

Forme

Bien qu’il ne s’agisse pas de l’une des quatre caractéristiques fondamentales, la forme n’en demeure pas moins un critère à prendre en considération lorsque vous choisissez un diamant. Il ne faut pas confondre la forme avec le fini de la taille. Le fini de la taille se rapporte à la façon dont le diamant a été taillé en facettes pour réfléchir la lumière, tandis que la forme se rapporte à sa conformation générale, surtout vu du dessus. La forme est néanmoins souvent désignée « taille » ou « coupe ». Voici quelques-unes des formes les plus courantes.

  • Princesse : Il s’agit d’une forme carrée ou rectangulaire comportant de nombreuses facettes scintillantes. La coupe princesse est très populaire pour les alliances et les bagues de fiançailles à solitaire.
  • Rond-brilliant : Autre forme courante, elle représente bien plus de la moitié des ventes de diamants. Les tailles « brillant » ont exactement 58 facettes et se déclinent dans une variété de formes.
  • Marquise : Cette forme maximise le poids, pour donner un diamant d’aspect plus massif. Ce diamant à taille
    « brillant » allonge et affine visuellement le doigt qui le porte.
  • Émeraude : Ce qui distingue cette forme, c’est sa culasse (partie inférieure du diamant), qui est taillée avec des facettes rectangulaires produisant un effet optique particulier. Cette forme met en valeur la pureté du diamant.
  • Ovale : D’un éclat spectaculaire comparable à celui d’un diamant rond, le diamant de forme ovale est tout aussi recherché car il aide à accentuer les doigts longs et fins.
  • Poire : Ce diamant à taille « brillant », également dit en goutte d’eau, est un choix courant pour le montage sur bijou. Sa forme allongée affine subtilement le doigt.
  • Cœur : La forme idéale pour un cadeau romantique et pour exprimer ses sentiements. Très recherché pour les anniversaires et les occasions spéciales.